Samedi 16 JUIN 2018

Sur la place de la mairie de Cabannes

 Texako2

TEXAKO (FR)

texakoblues.com

« ..Attention, le ton est donné d’entrée de jeu, sans le moins du monde virer sa cuti et délaisser le blues, Texako a fait le pari de profiter de ses errances du côté d’Austin, Chicago et Memphis pour modifier quelque peu la teneur en plomb de son carburant et nous offrir quelque chose de plus fin, de plus subtil … Sans jamais abandonner le Chicago Blues, le groupe s’offre quand même cette fois quelques virées ouvertement dirigées vers le folk blues voire même le rhythm’n’blues ou la soul, nous dévoilant au passage quelques hommages aux hauts lieux du pays de l’Oncle Sam sans pour autant oublier son Vercors originel. A grand renfort de riffs particulièrement soignés mais aussi d’instrumentations recherchées, Texako confirme sa position de pièce maitresse sur l’échiquier des musiques américaines, qu’elles soient noires ou blanches d’ailleurs !… ». Extrait chronique de F. Delforge ‘Zicazic’ Nov.

 

« Avec des groupes comme Texako la relève Blues semble assurée »… Extrait chronique magazine Rock n’folk

SHAGGY DOGS (FR)

shaggy-dogs.com

 Shaggydogs1
LES SHAGGY DOGS ont vu le jour en 2000 dans la banlieue sud de Paris sous la houlette de Jacker, Toma et Greenbullet (aka Red). A l’origine, ils n’avaient d’autre ambition que de perpétuer la tradition du pub rock et la lignée musicale des Johnny Kid & the Pirates et outres Dr Feelgood.
Après un premier album compose uniquement de reprises (‘A Dog’s Life’, 2000) en hommage 6 leurs grands aînés, les Shaggy Dogs tracent leur route et l’expérience aidant, peaufinent leur son et commencent 6 proposer leurs propres compos. Avec l’arrivée d’EI Profesor Villate 6 la batterie, le groupe prend une outre dimension avec la sortie de ‘Pub Rockers Closs Heroes’
(2006).Les tournées régulières en Belgique, Pays Bas, Angleterre, Suisse et Japon continuent d’insuffler au groupe une énergie brute qui sonne comme une évidence.
Point d’orgue de cette période, ‘No Covers’ voit le jour en 2008 les 15 titres originaux mixes 6 Londres par Pat Collier vont asseoir leur réputation de groupe de scène.

Loin de se reposer sur leurs lauriers, les Shaggy Dogs enfoncent le clou et l’intégration d’un nouveau batteur, Guilermo, en 2010 vo ouvrir une nouvelle ère pour les ‘Chiens hirsutes’.
Ils commencent à travailler sur leur quatrième album, avec comme première règle de ne suivra aucune recette. Leur credo : prendre des ingrédients hors norme : aller chercher le producteur anglais Al Scott – connu pour ses collaborations couronnées avec Joe Strummer, The Levellers, Johnny Thunders, Asian Dub Foundation ou bien encore pour les réputées ‘BBC Sessions’ de John Peel – ceci, afin de réaliser un album de BluesRock’n’roll. Ne pas oublier de solliciter un ami spécialiste de Stephen King et néanmoins HeavyRock’nrollBlues addict – Laurent Bourdier – pour ciseler des textes dépassant les classiques clichés Sex, Drugs and Rock’n Roll. Et puis choisir, un illustrateur talentueux – Oncle Red – qui aura complètement assimilé l’héritage d’un Obey incisif ainsi que les subtilités des comics anglo-saxons.

‘Who Let the Shaggy Dogs Out?!’ sort en 2011 et permet au groupe d’accéder à une reconnaissance internationale et de tourner plus intensivement en Europe. Ils représenteront la France à l’European Blues Challenge en 2013.

Ils enfoncent le clou la mime année avec ‘Renegade Party’ qui sera lui aussi très bien reçu par la critique, diffuse par Socadisc et soutenu par le Collectif des Radios Blues. Ils s’entourent de la même équipe (Al Scott, Oncle Red, Laurent Bourdier) et prêchent sans relâche leur Fiesta Blues’n’Roll jusqu’au Québec qui leur ouvrira grand les portes durant l’été 2014.

2015 sera l’année de leur sixième album, ‘Bobaboomba’, achevant le triptyque initié par ‘Who Let the Shaggy Dogs Out ?!’ quatre ans plus tôt. En plus du trio mentionné plus haut, ils s’adjoignent les services de l’ingénieur du son Jake Rousham, connu pour son travail avec (entre outres) Asian Dub Foundation, The Levellers, Marianne Faithfull, The Strypes et plus récemment sur le projet de Wilko Johnson (Dr Feelgood) et Roger Daltrey
(The Who). 2015 sera aussi l’arrivée d’un cinquième membre au piano/orgue : Ben, qui apporte une couleur encore plus roots au projet !
L’aventure se poursuit, de nouveaux territoires restent à explorer … mais il est certain que les Shaggy Dogs n’ont pas fini de prêcher leur Fiesta Blues’n’Roll !